Faire LE choix …

Retourner travailler ou élever ses enfants ? 

Cette éternelle question, si culpabilisante pour les mamans … Contraintes financières, envies, choix, décisions…

Peser le pour et le contre ?

Faire LE choix

Pour commencer… (et vous réconforter), les mamans ont beaucoup de mal à déléguer c’est bien connu ! Confier son enfant à une autre personne, une nounou, beaux parents ou même le papa parfois peut être une dure étape…. Angoisser, culpabiliser, pleurer, s’inquiéter… Pour une maman, personne ne saura aussi bien faire qu’elle. Déléguer pour les soins, les étapes de la vie de son enfant, l’éducation, revient pour certaines femmes à abandonner leur bébé. Des femmes dégageant cette aise à s’occuper de leur bébé toute seule, peuvent aussi être des mamans qui souffrent de cette difficulté à ne pas réussir à prendre du recul, lâcher prise… Cette difficulté à laisser faire les autres et demander un peu d’aide… Mais nous réagissons toutes différemment face à cette séparation, pour les bébés comme pour les mamans. Elle peut aussi très bien se passer si les choses sont faites en douceur et par étape.

En avant !

Certaines mamans ressentent vraiment le besoin de retourner travailler pour leur équilibre et leur bien être, ce qui n’est pas mal bien au contraire ! Il est important que la maman soit heureuse et épanouie dans son nouveau rôle pour transmettre ce sentiment à son bébé. Ils ressentent tellement dès leur plus jeune âge… joie, stress, inquiétude… Ce sont de vraies éponges et cela peut jouer sur leur comportement.

Mais pour d’autres cela peut être plus difficile…

Pour moi, il m’était impensable jusqu’à il y a quelques mois encore, de le laisser, qu’il soit loin de moi, qu’une autre personne que moi puisse s’en occuper, qu’une autre personne que moi puisse l’endormir, le changer, lui donner à manger, le laver, jouer avec lui… Et là alors, une multitude d’excuses se présentent, il faut le changer comme ça, l’endormir comme si… Mine de rien dans notre inconscient, on s’efforce de garder ce contrôle ultime sur notre bébé.

Le déclenchement…

Vendredi 13.10.17, après un accouchement difficile, je l’ai regardé là dans son berceau transparent, tout près de moi dans cette chambre d’hôpital, à peine quelques heures de vie, je lui ai promis que je ne le lâcherai jamais ! (comme toute maman vous me direz … À vrai dire, je ne m’étais pas du tout préparée à cette épreuve)

Un monde inconnu, incontrôlable, très douloureux, sans plus aucune pudeur… étalée sur cette table, sans contrôler quoi que ce soit, subir cette étape de la vie qui parait il, serait la plus belle de ta vie. J’ai été surprise, déçue, triste de ne pas l’avoir vécu différemment… 

Un chamboulement d’émotions en 24h, la peur, l’angoisse, la douleur,… est-ce-que tout est vraiment normal ? Si moi je ressens tout ça, alors comment mon si petit bébé, si fragile, arrivera t-il à supporter tout ça ? Pour eux aussi c’est une dure épreuve … j’étais tellement inquiète.

Mes copines et même ma soeur m’avaient promis que c’était merveilleux ! (Un sujet qui reste plus ou moins tabou encore…) Sortie du lot, une honnête amie (qui se reconnaîtra forcément en lisant cet article…) celle qui m’a beaucoup soutenue, conseillée,… dans une discussion sur son accouchement, elle m’avait parlé de 14 points de sutures ! Quand elle m’avait annoncé ça, je ne voulais pas forcément l’entendre à ce moment je crois… 

On oublie vous me direz ? Je ne pense pas, c’est notre histoire même si ce n’est pas la plus belle, pour nous elle fera partie de nos souvenirs !

Mon bébé était là et en pleine forme… Tout comme je l’avais imaginé pendant 9 mois… Le plus Merveilleux, le plus costaud, le plus fort, le plus beau… Mon tout premier bébé

Un peu marqué …

Des souvenirs douloureux dès que l’on aborde la question de séparation ! J’ai très mal vécu la séparation avec mon bébé, du fait qu’il ne soit plus dans mon ventre. Un côté très égoïste ? je sais. Qu’il ne soit plus avec moi tous les jours, toutes les nuits… le sentir bouger en moi, le protéger, l’écouter…

Je me souviens, un jour une sage femme m’a dit … : « il faut accepter : que l’enfant que nous avons mit au monde… nous échappe » Impossible à accepter pour moi. 

Pour ma petite histoire, j’ai essayé… j’ai eu plusieurs rendez vous à la crèche, de multiples rendez vous avec des nounous aussi… mais je n’ai jamais réussi, je n’étais pas confiante. 

J’ai eu la chance d’avoir le choix et de pouvoir garder mon bébé près de moi le plus longtemps possible. Ensuite nous avons lancé ensemble Le petit Marmot alors, la question ne se posait plus !

À nous deux !

À nous deux !

Munis de mon tee-shirt tajinebanane pour des tétés à l’infini et de mon collier Minty Wendy, une organisation hors du commun avec mon bébé accroché à moi, tout près de moi… Nous voilà partis pour rencontrer banquier, comptable, webmaster etc. Tout coule de source… Un mannequin hors du commun, pour des photos trop canons ! il est mon inspiration et continue de l’être jour après jour… 

cette aventure grandit avec lui, avec nous et avec vous !

À bientôt

Charlotte.

Partagez cet article sur :
Share on facebook
Share on pinterest
Charlotte

Charlotte

Super Maman et Entrepreneuse Chevronnée

Tous mes articles
Retour haut de page